Tout ce qu’il faut savoir sur le taux de rebond et le taux de retour

analytics-page-accueil

Taux de rebond et taux de retour sont tout deux des facteurs très important dans votre référencement car ils représentent le parcours de vos visiteurs. Il est donc de votre devoir de bien comprendre ces deux facteurs afin de les améliorer et ainsi parfaire votre référencement.

Que sont le taux de rebond et le taux de retour ?

Premièrement définissons ces éléments qui à eux deux pèsent lourd dans votre positionnement naturel. Le taux de rebond et le retour sont tous les deux des données en pourcentage qui représentent un parcours utilisateur particulier.

Le taux de rebond correspond à un visiteur qui une fois sur votre site, ne visitera pas plus d’une page. Il se contentera simplement de quitter votre site ou de revenir en arrière. Ainsi si sur 10 visiteurs vous en avez 3 qui s’en vont sans cliquer nul part, votre taux de rebond sera de 30%. 

Le taux de retour est quant à lui un peu plus subtile. Un internaute fait grimper votre taux de retour dès lors qu’il arrive sur votre site, puis repart pour aller chez un concurrent. Ce qui signifie qu’il n’a pas obtenue satisfaction chez vous mais potentiellement chez un de vos concurrents. 

L’importance capital de ces deux facteurs

Ces deux éléments résultent donc du parcours de l’internaute, ce à quoi Google accorde beaucoup d’attention et tout particulièrement dans votre référencement naturel. 

Effectivement si votre taux de rebond et votre taux de retour sont bas, cela signifiera que vos visiteurs ont tendance à parcourir votre contenu pendant un certain moment sans aller voir ce que vos concurrents ont à proposer. Nous pouvons donc en déduire qu’ils sont satisfaits de ce qu’ils sont en train de consulter, certainement parce que votre contenu répond à leurs attentes.

Google saura donc faire valoir votre contenu qualitatif en proposant d’avantage votre site aux internautes, c’est à dire en augmentant votre positionnement naturel. 

L’objectif à terme sera donc de baisser le plus possible ce taux de rebond et ce taux de retour, voyons maintenant comment avoir accès à ces données.

Comment consulter taux de rebond et taux de retour ? 

À présent que nous savons pourquoi ces facteurs influent sur notre référencement, apprenons à mesurer ceux-ci. Mauvaise nouvelle néanmoins, le taux de retour de notre site web n’est pas une donnée qu’il nous est possible de consulter. 

Seul Google détient cette information et il ne sera donc pas possible de s’y référer, ce qui peut assez vite se comprendre. Étant donné que le taux de retour fait intervenir d’autres sites que le notre, il est concevable que cette donnée reste confidentiel aux yeux de Google. 

En revanche le taux de rebond est une donnée auxquelles vous avez accès, il vous suffit d’aller dans votre tableau de bord de Google Analytics puis d’aller dans “audience” et “vue d’ensemble”.

De cette manière vous pourrez suivre dans le temps l’évolution de votre taux de rebond et faire ce qu’il faut pour l’améliorer, ce que nous verrons juste après. 

Pour revenir au taux de retour, même si vous ne saurez pas quand un internaute consulte un site concurrent après avoir visité le votre. Votre taux de rebond couplé au temps moyen que passent vos internautes sur vos pages vous donneront déjà un bon aperçu du ressenti de vos visiteurs.

Objectif final : augmenter son taux de rebond et son taux de retour

Afin de baisser aux plus bas ces deux variables plusieurs facteurs sont à prendre en compte.

Premièrement votre charte graphique, ou la partie design qui est présente sur votre site. Il est évident qu’un esthétique mauvais ne plaidera pas en la faveur d’un site, ce dernier n’inspirera pas confiance à l’utilisateur et cela s’en ressentira fortement sur votre taux de rebond. 

Ensuite l’ergonomie à également un grand rôle à jouer, il est primordial que votre site soit intuitif d’utilisation afin que vos visiteurs puisse circuler de manière naturelle. Si la navigation n’est pas fluide et que vos appels à l’action ne sont pas clair, vous aurez de grande chance que vos visiteurs s’en aille voir chez vos concurrents. 

Par la suite vient la structure de vos pages. Les internautes passent de moins en moins de temps à chercher ce qu’ils veulent, et si votre page ne présente que de grands blocs de texte les visiteurs n’auront pas la patience d’aller éplucher tout votre contenu pour trouver ce qu’ils veulent. Privilégier donc des images et des titres parlants, afin de guider au mieux au visiteur et le permettre d’aller directement à ce qu’il cherche. Les listes à puces sont également un bon moyen d’attirer l’attention des visiteurs. 

Dernier conseil pour optimiser taux de rebond et taux de retour, soignez votre contenu, ce n’est que trop peu souvent rappelé. Si vous voulez améliorer ces deux facteurs n’oubliez pas qu’ils ne concernent pas uniquement les nouveaux visiteurs. Ainsi une fois que vous aurez déjà convaincu une personne que vous proposez du bon contenu, il aura tendance à revenir sur votre site. Et il sera bien plus simple d’augmenter le temps moyen passer par page ou article à quelqu’un qui connais déjà notre site, qu’à un pur inconnu qui découvre ce que nous proposons. 

Il y a bien évidemment d’autres manières de faire descendre taux de rebond et taux de retour, mais avec ces quelques idées vous aurez déjà de quoi commencer à optimiser votre site pour le SEO. 

Newsletter

recevez nos meilleurs conseils web en début de semaine

[contact-form-7 404 "Not Found"]

Fermer le panneau